Cowboy Action Shooting by the Old Pards Shooters


Cowboy Action Shooting - forum des Old Pards Shooters
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lonesome dove

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
smeety

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 46
Localisation : bretagne phare ouest

MessageSujet: lonesome dove   Lun 2 Mai 2011 - 10:45

est ce que quelqu un a cette serie? ou des infos
merci
Revenir en haut Aller en bas
Jesse Sandwhite

avatar

Messages : 693
Date d'inscription : 11/02/2011
Age : 68
Localisation : Crow Canyon

MessageSujet: Re: lonesome dove   Lun 2 Mai 2011 - 21:58

smeety a écrit:
est ce que quelqu un a cette serie? ou des infos
merci

Smeety!
Je possède les 2 DVD de Lonesome Dove:En un mot:"Excellent"
Mais le Spécialiste du sujet, c'est "Woodrow le Sauvage Français".
Il est intarissable sur Lonesome Dove!
Tu vois ce qu'il te reste à faire..............

_________________
So long!
Jesse.

RO1(promotion Versailles 2008)
OPSS # 5 SASS LM #80792

www.Clubdetirbeaujolais.fr SASS#844

Revenir en haut Aller en bas
smeety

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 46
Localisation : bretagne phare ouest

MessageSujet: Re: lonesome dove   Mar 3 Mai 2011 - 7:05

je me doutes
bon ben je vais essayer de voir ca avec lui merci Jesse
Revenir en haut Aller en bas
VALLOMBREUSE
Admin
avatar

Messages : 3255
Date d'inscription : 07/02/2011
Age : 58
Localisation : L'Ouest.................de la France

MessageSujet: Re: lonesome dove   Ven 9 Déc 2011 - 18:07

Je viens d'acheter la série complète, 4 coffrets et 8 DVD affraid

Par contre, j'ai un peu de mal à m'y retrouver dans l'ordre de visionnage des DVD, car les acteurs changent, et en plus il n'y a pas d'ordre d'indiqué.

Je fais appel à vos connaissances, surtout à celles de Wood, le spécialiste.

Voici les titres :

Les jeunes années, bon ça c'est le premier, pas de problèmes

La loi des justes

Lonesome dove sans rien d'autre

Le crépuscule


_________________
SASS LIFE 80796 / ROII
OPSS LIFE 4 / CAS LIFE 21
GREEN HILLS COW-BOYS - ATHIS 

Revenir en haut Aller en bas
Pat O'COURSON

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 67
Localisation : Auvermontana

MessageSujet: Et bien plus...   Ven 9 Déc 2011 - 19:31

... En plus des dvd parus, la série "de base" est repassée courant octobre-novembre sur canalsat, plus précisèment ciné+classic, en cinq épisodes. Le premier dvd paru, "Lonesome Dove" en est un condensé...

Mais Wood, dont l'alias vient de ce chef d'oeuvre, ne va sûrement pas tarder à tout nous dire !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: LONESOME DOVE   Ven 9 Déc 2011 - 20:50

Bonsoir Vall, à l'origine il y a les deux tomes du roman :


Contactez l'auteur

Newsletter



« mai 2011 »dimlunmarmerjeuvensam
12345 6 7
89 1011 1213 14
1516 17181920 21
222324 25 262728
293031
Catégories


  • Ma Réserve
  • Mon Alexandrie
  • Mon Boudoir
  • Mon Enfer
Derniers messages


  • Un don
  • L'Écoute-aux-portes
  • Petit lapin rouge
  • Les matchs de la rentrée littéraire - Jeu concours Priceminister : suite et fin
  • Interview de Lydia Bonnaventure
  • ♪♫ Dimanche en paroles ♪♫ N° 49 - Camille
  • D'autres prendront nos places
  • Concours Nouveaux Talents
  • Jérôme Soligny et Philippe Manoeuvre chez Millepages
  • Un lointain pays
Archives


  • décembre 2011
  • novembre 2011
  • octobre 2011
  • septembre 2011
  • août 2011
  • juillet 2011
  • juin 2011
  • mai 2011
  • avril 2011
  • mars 2011
  • Toutes les archives




10 mai 2011



Lonesome Dove


Roman en deux tomes de Larry McMurtry. Prix Pulitzer en 1986.

Étranger, si tu ne veux pas en apprendre trop sur ce livre, passe ton chemin !

Épisode 1 -

[color:dc07=003333]Augustus
McCrae et Woodrow Call sont deux anciens Rangers du Texas. Pendant deux
décennies, ils ont pacifié l’État en exterminant les Comanches et en
repoussant les Mexicains. Propriétaires de la Hat Creek Cattle Compagny à
Lonesome Dove, Texas, ils vendent des chevaux aux soldats ou aux
cow-boys. « Les journées à Lonesome Dove étaient embrumées par la
chaleur et une sécheresse de craie que le whiskey atténuait
partiellement. »
(p. 19) Il y a peu à faire dans cette ville à la
frontière du Mexique. L’unique prostituée, la sublime et jeune Lorena
Wood dispense ses charmes avec indifférence et le whiskey du bar n’est
pas meilleur qu’ailleurs. Une partie de cartes égaye trop rarement
l’ordinaire.


[color:dc07=003333]L’arrivée
de Jake Spoon, ancien ranger, bouleverse l’existence monotone de
Lonesome Dove. Spoon est amateur de femmes et de jeu. Il a fui Fort
Smith dans l'Arkansas après avoir tué par accident un dentiste. Il
propose à ses anciens camarades de constituer un troupeau de bétail et
de l’emmener dans le Montana, là où les terres sont encore à prendre.
Sur un coup de tête, Call monte toute l’opération. « Vraisemblablement,
c’était de cette manière que se pratiquait le commerce de bétail le
long de la frontière : les propriétaires de ranchs mexicains faisaient
des incursions au nord du Rio Grande pendant que les Texans agissaient
de même au sud. »
(p. 27)


[color:dc07=003333]En
quelques jours, le convoi est constitué. Call a rassemblé des cowboys,
dont Dish Bogget, un fameux cavalier fou amoureux de Lorena. Pea Eye, un
ancien ranger, le jeune Newt, Bolivar le cuisinier mexician et Deets,
un noir aux talents d’éclaireur incontestés, sont du voyage. Quand le
convoi prend la piste, il est suivi par Lippy, le pianiste de la ville,
et par Lorena qui est bien décidée à rejoindre San Francisco. Pendant
plusieurs mois, le convoi affronte la chaleur et le manque d’eau, la
faim et la fatigue. Cette équipée folle n’est pas de tout repos et les
hommes qui s’y sont engagés savent qu’ils risquent leur vie.


[color:dc07=003333]Pendant
ce temps-là, dans l’Arkansas, le jeune shérif July Johnson se lance à
la poursuite de Jake Spoon, ignorant que son épouse Elmira n’attend
qu’une occasion pour le quitter. Lancé sur deux pistes, il semble que
July Johnson perdra tout en voulant tout retrouver.


Épisode 2 - [color:dc07=003333]Le
convoi poursuit sa route et affronte des tempêtes de sable, des orages
fracassants et des animaux peu fréquentables. Gus est parti à la
poursuite de Blue Duck qui a enlevé Lorina. Jake Spoon s’accoquine avec
des bandits et s’écarte définitivement le droit chemin. July Johnson
n’en finit pas de courir après sa femme. Le troupeau poursuit sa marche
lente à travers plusieurs états.


[color:dc07=003333]Alors
que Gus était parti avec l’idée de retrouver Clara, son éternel amour,
dans le Nebraska, il s’attache à Lorena qui le lui rend bien. Mais la
jeune femme n’a pas sa place au sein du convoi et auprès du troupeau.
Elle trouvera une famille d’accueil surprenante. Des attachements
inattendus se nouent et des dénouements attendus n’arrivent jamais.


[color:dc07=003333]Les
pistes de chacun n’en finissent pas de se croiser, de se recouper ou de
se manquer de peu. Il semble que l’Amérique n’est pas assez grande et
que partout où un cowboy pose les sabots de son cheval, quelqu’un peut
lui donner des nouvelles d’une connaissance. Les chassés croisés de
ville en ville sont autant de ressorts dramatiques. On se croirait
presque au théâtre, avec les portes qui claquent sur les amants des
épouses infidèles, à ceci près que les flèches indiennes sifflent aux
oreilles et que les grizzlis peuvent surgir à quelques mètres du
troupeau.


[color:dc07=003333]« Au Texas, tout allait bien et on vivait calmement. »
(p. 419) Si certains regrettent d’être partis, l’aventure grise la
plupart des hommes. L’arrivée dans le Montana n’est qu’un nouveau
départ. Pea Eye se sent seul sans certains de ses anciens compagnons.
Newt désespère de connaître vraiment son père. Call est fatigué par ce
voyage qu’il voulait tant. La fin du voyage marque la fin d’une époque
et du temps où l’Amérique restait à conquérir.




[color:dc07=003333]Gus
et Call ont des conceptions différentes de la vie. Augustus, dit Gus,
est désinvolte, cultivé et hédoniste. Ses traits d’esprit passent
souvent inaperçus et il n’aime rien tant que faire la conversation. Call
est taciturne, habile meneur d’hommes et travailleur acharné. Souvent
las de devoir sans cesse prendre les décisions, il place cependant son
devoir avant toute chose. « Toute sa vie, il s’était posé en meneur d’hommes alors qu’en réalité il n’avait jamais aimé les groupes. »
(p. 298) Les portraits sont remarquables et présentent des hommes hauts
en couleurs, frustres et accrochés à la vie. Aussi habiles avec une
carabine, un lasso ou un cruchon de whiskey, ils prennent la vie comme
elle se présente. La découverte des caractères est progressive. Peu à
peu, il apparaît que Call et Gus ne sont pas monolithiques, ni
caricaturaux. Leurs faiblesses et leurs travers révèlent leur
sensibilité et leur humanité.


[color:dc07=003333]La
narration est à la troisième personne. Elle se rapproche tantôt d’un
personnage, tantôt d’un autre et permet d’éclairer le récit avec
différents points de vue. En laissant entendre des pensées et des peurs
secrètes, la narration se fait polyphonique et caméléon.


[color:dc07=003333]Cette
longue traversée de l’Amérique a tout d’une épopée. La nostalgie du
pays délaissé envahit la page à chaque danger, mais le besoin d’aller
encore un peu plus loin est difficile à satisfaire et la curiosité dure à
étouffer. Le convoi traverse le Texas, l’Arkansas, le Nebraska et le
Montana jusqu’à sa frontière canadienne, prouvant que des hommes peuvent
réaliser un projet insensé s’ils sont menés par des êtres décidés.
Chacun avait ses raisons de quitter le Texas. D’aucuns cherchaient
l’aventure, d’autres voulaient la richesse. Certains ont pris la fuite
et d’autres tentaient de rejoindre des femmes éternellement
inaccessibles, comme les étoiles que les cowboys contemplent la nuit.


[color:dc07=003333]Le
ton est piquant et l’humour désabusé. Le dialogue sur les Mexicains
entre un Irlandais fraîchement débarqué du bateau et Gus illustre le peu
de cas que l’on fait de l’existence et du passage sur terre. « -
Est-ce qu’il faut leur demander leur nom avant de leur tirer dessus ?
[…] - Ce sera pas nécessaire, le rassura Augustus. De toute façon, ils
s’appellent presque tous Jésus. »
(p. 210) Ce détachement est une
résignation sage. Que ce soit sur la piste ou ailleurs, la mort de fait
pas de cadeau et il n’y a pas de miracle. « La meilleure chose à faire avec la mort, c’est de s’en éloigner. » (p. 384)


[color:dc07=003333]De
nombreuses coquilles et quelques erreurs d’attribution de nom ou de
parole m’ont parfois gênée. Mais je retiens de ce roman un souffle
puissant et une force d’évocation peu commune. Le lecteur chevauche aux
côtés du troupeau et ressent toutes les peurs et tous les rêves de ces
hommes prêts à tout lâcher pour traverser un pays. Les quelques 1200
pages passent en un instant et célèbrent avec panache l’Ouest sauvage et
le mythe du cow
Revenir en haut Aller en bas
Woodrow the wild frenchie
Admin
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Localisation : LYON (69) - TRETEAU (03)

MessageSujet: Re: lonesome dove   Ven 9 Déc 2011 - 21:43

Bon, pour faire court, d'abord la série en 4 épisodes avec Robert Duval et Tommy Lee Jones (Woodrow pour les intimes... ) selon moi un pure chef d'oeuvre tiré du romans éponyme de Larry mac Murty (J'ai quand même mis 10 ans pour trouver le tome 2.... en français parce qu'en anglais no souci)ensuite les miniséries, mais bon si ça se regarde sans trop de difficulté selon moi ça ne vaut pas le premier opus, ça tente d'expliquer plus ou moins le parcours des deux héros mais bon manque l'intensité dramatique du premier... un peu comme star war, le debut est venu après la fin... c'est pas pareil, ça sent le rajouté...

mon conseil, commencez par les livres, ensuite la série (très fidèle aux livre, pour une fois....) et ensuite si ça vous a plus les minies-séries, mais moins d'intérêt, jes les ai en français et en VO, toutes, mais bon j'aime mieux ce bon vieux Tommy (Wood quoi... le seul l'unique.... mon maitre....)

_________________


C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con....

 CROW CANYON TERRITORIAL GOVERNOR  - SASS LIFE #80795 - OLD PARDS SHOOTER # 003 - ROII


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lonesome dove   Ven 9 Déc 2011 - 21:55

Woodrow the wild frenchie a écrit:
Bon, pour faire court, d'abord la série en 4 épisodes avec Robert Duval et Tommy Lee Jones (Woodrow pour les intimes... ) selon moi un pure chef d'oeuvre tiré du romans éponyme de Larry mac Murty (J'ai quand même mis 10 ans pour trouver le tome 2.... en français parce qu'en anglais no souci)ensuite les miniséries, mais bon si ça se regarde sans trop de difficulté selon moi ça ne vaut pas le premier opus, ça tente d'expliquer plus ou moins le parcours des deux héros mais bon manque l'intensité dramatique du premier... un peu comme star war, le debut est venu après la fin... c'est pas pareil, ça sent le rajouté...

mon conseil, commencez par les livres, ensuite la série (très fidèle aux livre, pour une fois....) et ensuite si ça vous a plus les minies-séries, mais moins d'intérêt, jes les ai en français et en VO, toutes, mais bon j'aime mieux ce bon vieux Tommy (Wood quoi... le seul l'unique.... mon maitre....)




Entièrement du même avis que Toi, Woodrow !!!!! Les "rajouts" n'ont pas la puissance et le charisme de la première "mouture " avec R. DUVALL et TOMY LEE JONES

et tous les autres acteurs qui sont TOUS AU TOP : " DANNY GLOVER etc, etc, etc,

Revenir en haut Aller en bas
JOHN WOLF

avatar

Messages : 1130
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: lonesome dove   Sam 10 Déc 2011 - 6:06

Vous parlez bien de ce film sauf que c'est la version tournée aux USA ??


http://www.amazon.fr/Grande-vadrouille-Louis-Funes/dp/B001Q4N8Y4/ref=sr_1_6?s=dvd&ie=UTF8&qid=1323493472&sr=1-6





Revenir en haut Aller en bas
Woodrow the wild frenchie
Admin
avatar

Messages : 2513
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 57
Localisation : LYON (69) - TRETEAU (03)

MessageSujet: Re: lonesome dove   Sam 10 Déc 2011 - 22:59

JOHN WOLF a écrit:
Vous parlez bien de ce film sauf que c'est la version tournée aux USA ??


http://www.amazon.fr/Grande-vadrouille-Louis-Funes/dp/B001Q4N8Y4/ref=sr_1_6?s=dvd&ie=UTF8&qid=1323493472&sr=1-6






y a de ça John, sauf les tenues, c'est pas les mêmes, pour le reste si on excepte les décors ça pourrait aller, ah oui, il y a pas d'avions dans lonesome dove mais pour le reste c'est tout bon....








Ah si, un truc, rappel moi de ne pas te servir trop de jack, visiblement ça te réussit pas...

_________________


C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con....

 CROW CANYON TERRITORIAL GOVERNOR  - SASS LIFE #80795 - OLD PARDS SHOOTER # 003 - ROII


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lonesome dove   

Revenir en haut Aller en bas
 
lonesome dove
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» galerie lonesome
» I'm a poor lonesome cowboy and a long way from home......
» Deauville 650 : Essai boite a air de la Ntv (Tentative d'amélioration)
» Première sortie 2012
» [31] [dove] une nouvelle CRZ a Toulouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cowboy Action Shooting by the Old Pards Shooters :: SALOON :: MUSIC, FILMS & TV-
Sauter vers: