Cowboy Action Shooting by the Old Pards Shooters


Cowboy Action Shooting - forum des Old Pards Shooters
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Triste anniversaire du 29 Décembre 1890

Aller en bas 
AuteurMessage
manisicokala (va nu pieds

avatar

Messages : 435
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 68
Localisation : le plessis robinson

MessageSujet: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Lun 4 Jan 2016 - 8:49

indiens signaux fumé


En 1880, Sitting Bull rentre du Canada et se rend aux autorités américaines. Après 2 ans de prison, il est conduit à la réserve de Great River (Dakota). En 1890, les Etats-Unis veulent mettre un terme à l’existence de la grande réserve sioux du Dakota du Sud et décident de diminuer les rations alimentaires. Se répand alors parmi les Sioux affamés et humiliés la « Ghost dance » (danse des esprits). Les danses avaient pour objectif de favoriser l’arrivée d’un sauveur de la cause amérindienne. Sitting Bull, qui reste farouchement attaché au mode de vie amérindien, soutient les danseurs, même s’il n’adhère pas à ce mouvement syncrétique, mêlant les croyances amérindiennes et le christianisme. Inquiètes de cette manifestation d’une forme de résistance, les autorités américaines ordonnent l’arrestation de Sitting Bull. Le 15 décembre 1890, 43 policiers amérindiens encerclent sa maison. Résistant à cette arrestation, Sitting Bull est tué par un de ces policiers (le sioux Bull Head). Dans la bagarre, son fils Crow Foot perd également la vie. Effrayés, plusieurs centaines de Sioux rejoignent le village du chef sioux Big Foot. Les autorités américaines veulent l’arrêter à son tour mais temporisent, Big Foot ayant une réputation de pacifiste. Cependant, Big Foot et les siens décident de faire mouvement en direction du chef Red Cloud (conséquence de l’arrivée de nombreux soldats à proximité de leur village ? Volonté de se regrouper pour mieux affronter les rigueurs de l’hiver ?). Les autorités américaines analysent ce mouvement comme une possible volonté de rejoindre le bastion des « Ghost dancers » dans les Bad Lands. Elles décident alors d’intercepter Big Foot et les siens.

Ces derniers sont rejoints par l’armée américaine le 28 décembre 1890. Sous bonne garde de l’armée, ils passent la nuit dans un campement à Wounded Knee Creek. Le lendemain, les soldats américains sont plus nombreux et des canons, amenés pendant la nuit, sont pointés sur le campement. Avant qu’ils ne soient transférés vers un camp militaire dans le Nebraska, les Indiens doivent être désarmés. C’est au cours de cette opération qu’un coup de feu éclate et qu’une fusillade générale s’en suit. Les soldats (qui appartiennent à la compagnie massacrée 14 ans plus tôt à Little Big Horn) ont rapidement le dessus sur les hommes Sioux tandis que les canons tirent sur les tentes où sont regroupés les femmes et les enfants. Du côté Sioux, c’est le massacre : Big Foot ainsi 300  personnes dont beaucoup de femmes, d'enfants et vieillards.

Le massacre de Wounded Knee vient clore le chapitre des « guerres indiennes ». Cette date est refoulée dans la mémoire américaine tandis qu’elle est un élément majeur de la mémoire des Amérindiens qui demandent toujours que soit officiellement reconnue l’existence d’un massacre. C’est d’ailleurs en février 1973 qu’apparaît sur ces lieux un des signes du renouveau amérindien aux Etats-Unis. Des Sioux de l’American Indian Movement occupent alors le village de Wounded Knee pour que leurs terres et leurs droits soient reconnus. Les autorités fédérales établissent un siège qui dure plusieurs semaines et qui se conclut par une paix entre les deux parties.

Aujourd’hui, une partie des Amérindiens continuent de militer pour leurs droits et pour la préservation de leur mode de vie et de leur culture.

Sans rancune  indien 3
Revenir en haut Aller en bas
Jeppesen
Admin
avatar

Messages : 8806
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 69
Localisation : Haut de Seine (92)

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Lun 4 Jan 2016 - 11:48

Il existe un très beau et très émouvant livre, écrit par un "chef" indien, Dee BROWN, dont le titre st:

"Enterre mon coeur à Wounded Knee".

Je vous encourage à le lire indien 3

_________________
Tallyhoo ! Tallyhoo !




SASS L.M. # 80699 / R.O. II

the "Vigilants of the High Valley" - Arquebuse d'Antony - T.N.V.

Revenir en haut Aller en bas
Blacksmith Pete

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 11:10

Au delà de la vision manichéenne du conflit de civilisation entre amérindiens et colons, je trouve que ces événements historiques comportent des parallèles intéressants  ( et tout aussi tragiques ) avec la situation actuelle en France...

Tout comme les Etats-Unis d'Amérique , nés d'une guerre coloniale de libération, la France a conduit des guerres coloniales d'occupation.

Si les guerres de conquêtes américaines des territoires de l'ouest ont conduit à la défaite des tribus indiennes, les conquêtes de la France ont abouti dans quelques cas à la défaite de ses propres troupes ....

Conséquence paradoxale, dans les deux cas de figure , la fin des hostilités a conduit à la création de réserves....

Aux USA on s'est contenté de parquer les survivants dans des réserves situées dans des territoires  impropres à la culture, dont les colons ne voulaient pas.

En France , vu que l'objectif était d'utiliser les capacités productives des " indigènes"  , on a construit ce que l'on désigne par "Cités"....

Si le mal être des amérindiens s'est souvent noyé dans l'alcool,  les mal être des cités a produit des candidats à la délinquance....

Similitude logique de l'exclusion, le recours à la religion , dans ses aspects les plus extrêmes....

Si la souffrance des amérindiens s'expliquait par le manque de nourriture, de soins et de liberté, celle des jeunes habitants des " réserves français "  est plus existentielle que vraiment matérielle, et se traduit par une certaine exclusion , en particulier de celle du marché du travail.....

Conséquence : la révolte

Celle d'Amérique est bien connue , qui débute avec la victoire de Little Big Horn et se termine par le massacre de Wounded knee

Celle de France débute par un massacre, un certain soir le 13 novembre 2015....

Les chemises des esprits sont devenues les ceintures d'explosifs, les winchesters 66 sont maintenant des Kalashnikovs et le grand esprit se désigne par Allah...

Peut être certains d'entre vous sauteront au plafond, mais  les rues fermées recouvertes de tapis et de croyants agenouillés, me renvoient en pensée à la danse des esprits.....

Attention !!!! je ne prends pas parti et n'excuse aucune violence....je constate seulement que si l'Histoire ne se répète pas , les guerres de civilisation n'ont hélas pas disparu...

Revenir en haut Aller en bas
manisicokala (va nu pieds

avatar

Messages : 435
Date d'inscription : 19/11/2013
Age : 68
Localisation : le plessis robinson

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 13:14

indiens signaux fumé

Pas d'amalgames

Les Amérindiens étaient sur leur territoire ! 
Revenir en haut Aller en bas
Blacksmith Pete

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 13:50

Ce n'est pas aussi simple ....

Lorsque les premiers colons anglo-saxons débarquent sur la côte est, les tribus des plaines n'existent pas encore sous la forme et culture qui se développe  à partir de la fin  du 17e siècle et connaîtra sa splendeur au début du 19e

Les territoires des plaines du Nord seront de fait "conquis"  par les tribus comme les Lakotas grâce à l'apport du cheval , introduit par les espagnols au Mexique...

La vie sans cheval y était pratiquement  impossible

Donc ces tribus ont aussi été à un moment des "envahisseurs"....
Revenir en haut Aller en bas
Woodrow the wild frenchie
Admin
avatar

Messages : 2544
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 58
Localisation : LYON (69) - TRETEAU (03)

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 14:55

pas si simple Pete, lorsque le Ziva de base refuse de travailler pour un smic, malgré le fait qu'il n'ai aucun diplôme, lorsqu'il refuse toute forme d'autorité, lorsque son langage est celui que l'on connait, il s'enferme de lui même dans son ghetto, quel patron voudrait embaucher ce genre d'individu? Certain hélas pâtissent de la réputation des autres, ceux là, ceux qui ont fait le choix de l'école, de l'éducation et des diplômes peuvent remercier les autres qui leur ont fermé bien des portes.

Cela s'appelle l'amalgame, ce n'est pas bien mais les hommes sont ainsi. Après, faire un parallèle avec les amérindiens me parait un peu cavalier, même venant de toi lol!  les circonstances de départ sont quand même bien différentes, même si au final on arrivera sans doute aux même effets mais bon, ce n'est pas le sujet de ce forum...

_________________


C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con....

 CROW CANYON TERRITORIAL GOVERNOR  - SASS LIFE #80795 - OLD PARDS SHOOTER # 003 - ROII - Black River Shooter


Revenir en haut Aller en bas
Blacksmith Pete

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 16:21

Les événements survenus en 1890 au lieu dit Wounded knee, peuvent sans équivoque être qualifiés de massacre.
Ceci dit vouloir commémorer cet acte odieux, en le sortant du contexte historique, avec une vision Rousseauiste me semble pour le moins délicat.
Mon parallèle quelque peu provocateur ( pardonne moi Wood )  est à comprendre sous cet éclairage...

Les indiens des plaines ont été les victimes de leur mode de vie  et de leur incapacité à s'adapter aux changements.
Que ce changement fut légitime ou non  n'est pas le but de mon propos.
Par contre il  faut savoir et on l'oublie souvent, que cette " civilisation "  dans son mode de vie , était fort éloignée de la vision de l'indien pacifique véhiculée  par les films "engagés" tels que " Little Big Man, Blue soldier  " ou encore " Danse avec les loups" des années 70 ou 80

La vie dans les plaines n'était pas une sinécure et si ces tribus vivaient dans une certaine harmonie avec la nature, c'était également des sociétés d'une violence extrême.

Les jeux pratiqués  en équipes était tout aussi violents que les matches actuels de hockey sur glace et se terminaient souvent avec quelques morts sur le terrain.
Les pratiques religieuses , comme la danse du soleil ,étaient de véritables épreuves de torture.
D'autre part le sport " national"  consistait à aller voler des chevaux chez les voisins , et ces " razzias" se terminaient souvent en conflits mortels.
Dès son plus jeune âge , tout futur guerrier était  formé à ne pas craindre la mort ...
Cet apprentissage passait par les mutilations rituelles de prisonniers ennemis ou de cadavres ennemis....( ce qui a été le cas à Little Big Horn)
L'esclavage était une pratique répandue.

Tout ceci pour expliquer que les colons  voyaient ces tribus comme un ramassis de sauvages cruels et en avaient une grande crainte.

Je pense que vu le contexte   , le massacre  a facilement pu être "vendu" à l'opinion publique, comme une opération de police tragique mais nécessaire...
Revenir en haut Aller en bas
Woodrow the wild frenchie
Admin
avatar

Messages : 2544
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 58
Localisation : LYON (69) - TRETEAU (03)

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Mer 27 Jan 2016 - 20:22

t inquiete Pete, tu es tout pardonné... lol!

_________________


C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con....

 CROW CANYON TERRITORIAL GOVERNOR  - SASS LIFE #80795 - OLD PARDS SHOOTER # 003 - ROII - Black River Shooter


Revenir en haut Aller en bas
Blacksmith Pete

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   Jeu 28 Jan 2016 - 10:36

Encore un éclairage

Si des épisodes tragiques  des guerres indiennes comme les massacres de Sand Creek, de la Washita River ou de Wounded Knee, ont largement été commentés, illustrés dans des films ou expliqués dans de nombreux ouvrages, il y a un aspect moins connu  de ce conflit de civilisation, les ravages des maladies infectieuses introduite sur le continent pas les colons.

Il semble qu'à lui seul ce fléau aurait provoqué la mort de bien plus d'amérindiens que les balles des fusils, les coups de canon ou les blessures d'armes blanches.

Dans certains cas on peut presque parler d'extermination ...

A ce titre voici un article fort intéressant ( à lire avec toute la réserve due aux témoignages )

http://ecrivainsmontana.free.fr/lewis_et_clark/journal_du_missouri.htm

Les chroniques  orales de beaucoup de tribus des plaines  font  état de ces  terribles épidémies , survenues bien avant tout contact direct avec les colons ou les soldats bleus.

Pour effroyables qu'ils aient pu être , les massacres commis par les soldats étaient pour les indiens dans l'ordre des choses.
La guerre et ses conséquences funestes faisaient partie de la vie.
Par contre pour des peuplades dont les aspects religieux étaient emprunts d'une forte composante de superstition ; la survenue de maladies inconnues et inexplicables , à haute  mortalité foudroyante , devaient provoquer des  terribles souffrances morales.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Triste anniversaire du 29 Décembre 1890   

Revenir en haut Aller en bas
 
Triste anniversaire du 29 Décembre 1890
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Techniques du mois la pêche en décembre
» Bon anniversaire Mamy
» Affiche pour cadeau d'anniversaire.
» 65 eme anniversaire de la libération
» Wek-end du 26/27 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cowboy Action Shooting by the Old Pards Shooters :: SALOON :: HISTORY-
Sauter vers: